• Boucliers humains volontaires et participation directe aux hostilités. Analyse à la lumière du Guide interprétatif du CICR sur la participation direct

Editeur:
Éditions Universitaires Européenes
Date de publication:
2012-01-12
Auteurs:

(Né le 09 juin 1984 au Burkina Faso, M. Kaboré est titulaire d'une Licence en droit, Université de Ouagadougou; d'un LL.M. en droit international humanitaire, Académie de droit international humanitaire et de droits humains, Genève; et lauréat du Prix Henry Dunant/Recherche, 2011. Actuellement il est doctorant en droit à l'Université de Genève.)
ISBN:
9783841787606

Description:

Cette étude tente de clarifier une question controversée en droit international humanitaire: l'application d'une notion juridique aux contours imprécis(la participation directe aux hostilités) à une situation difficilement identifiable sur le terrain des hostilités (les boucliers humains volontaires). L'auteur part d'un postulat bien clair à savoir que les boucliers humains volontaires sont des civils qui ne doivent donc pas faire l'objet d'attaques directes sauf s'ils participent directement aux hostilités et pendant la durée de leur participation. La question juridique principale qui touche les boucliers humains volontaires est celle de savoir si l'attaquant peut être exonéré de son obligation de respecter le principe de proportionnalité. Pour l'auteur, l'attitude des boucliers humains volontaires peut justifier l'infléchissement de ce principe. Cette idée qualifiée de proportionnalité qualitative prône un "moindre poids" des boucliers humains volontaires dans le calcul de la proportionnalité, en raison de leur conduite. Cependant, pour éviter les abus, la proportionnalité qualitative ne doit s'appliquer que dans des cas très extrêmes et après le respect de plusieurs règles.

MATERIAS: participation directe aux hostilités, boucliers humains, principe de proportionnalité, droit international humanitaire