Pratique professionnelle

AuteurLegal News
Pages10-11

Page 10

La CNCPI adopte le projet d'unification des professions d'avocat et de conseil en propriété industrielle

Le 15 octobre 2008, l'assemblée générale de la compagnie nationale des conseils en propriété industrielle a adopté le projet d'unification selon le rapport commun CNCPI/CNB du 23 juillet 2008. La résolution adoptée par 328 voix sur un total de 585 votants, donne mandat au président de la CNCPI de mettre en oeuvre ce projet d'unification. Le Conseil national des Barreaux a déjà approuvé cette fusion, lors de son assemblée générale du 14 mars 2008. http://www.cncpi.fr/

Enquête Tns-Sofres sur les priorités des cabinets d'avocats

Tns-Sofres a réalisé une enquête en juillet 2008 sur les avocats. Dévoilée mi-octobre 2008, cette enquête révèle que pour 64% des cabinets d'avocats interrogés, la priorité reste la fidélisation de la clientèle. Pour 49% des cabinets, la priorité consiste dans l'optimisation de l'organisation. Sont cités ensuite, le développement commercial (45%), les technologies de l'information et de la communication (34%), le marketing du cabinet (22%) et la formation continue (22%). Communiqué de presse du CNB, 22 octobre 2008

Avocats

Cahier spécial de l'Ordre des avocats de Paris : la Chance maternité

L'Ordre des avocats de Paris a publié un cahier spécial baptisé "la Chance maternité". Ainsi, en collaboration avec la LPA et les assureurs, le barreau de Paris a mis en place un "contrat Chance maternité" qui doit permettre aux collaboratrices enceintes de continuer à être rémunérées et à percevoir les prestations qui leur sont dues, sans que cela grève les charges du cabinet et sans augmentation des cotisations, comme le souligne le Bâtonnier Christian Carrière-Bournazel. Ce contrat s'adressera à toutes les avocates inscrites au barreau de Paris et exerçant leur activité à titre libéral. Ainsi, pendant la durée de l'arrêt de travail lié à la maternité, les avocates bénéficieront d'un régime de base leur donnant droit à une prestation forfaitaire plafonnée à 3.150 euros par mois, sous déduction des indemnités versées par la Prévoyance des avocats, par le Régime social des indépendants et, le cas échéant, par la Caisse nationale des barreaux français, au titre des régimes de prévoyance obligatoires. Ces prestations seront versées pour une durée maximale de 12 semaines consécutives pour toute grossesse ou 20 semaines consécutives pour une grossesse pathologique. Communiqué de...

Pour continuer la lecture

SOLLICITEZ VOTRE ESSAI