La souscription de crypto-actifs et de jetons d'ICOs : les recours des investisseurs

Author:August & Debouzy
Profession:August & Debouzy
 
FREE EXCERPT

L'écosystème mondial des crypto-actifs et des ICOs ou ITOs (pour respectivement « Initial Coin Offerings » et « Initial Token Offerings ») connait depuis quelques années un succès remarquable, même si les montants en jeu restent relatifs. A ce jour, les crypto-actifs et les ICOs échappent aux intermédiations et réglementations traditionnelles liées aux infrastructures bancaires et aux marchés financiers . Les souscriptions de crypto-actifs et de jetons d'ICOs s'accompagnent dès lors d'incertitudes accrues pour les investisseurs . Les crypto-actifs sont définis comme étant des « actif virtuels stockés sur un support électronique permettant à une communauté d'utilisateurs les acceptant en paiement de réaliser des transactions sans avoir à recourir à une monnaie légale » (par exemple, le bitcoin, l'ether, le ripple...) . Ils fonctionnent grâce à des techniques cryptographiques et un réseau pair-à-pair selon un mode de consensus qui détermine la validation des transactions . En droit français, les crypto-actifs ne sont pas considérés comme équivalant à une monnaie légale . Ils échappent, tout d'abord, à la qualification de monnaie à cours légal puisque seul l'euro est l'unité de compte officielle et permet le paiement d'une obligation de somme d'argent . De plus, ils n'entrent pas dans le champ de la monnaie électronique en ce qu'ils ne sont pas émis...

To continue reading

REQUEST YOUR TRIAL